L´Adrc l´Agence pour le Dévelloppement Régional du Cinéma
         

Les administrateurs et l´équipe de l´Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) prennent acte de la démission de leur Président, le cinéaste Lucas Belvaux, une décision prise en réaction à l´extension de la convention collective de la production cinématographique décidée par le gouvernement le 1er juillet.

Après en avoir informé la Ministre de la Culture et de la Communication, il a ainsi confirmé sa décision à l´ADRC :
"Voici le moment où il faut bien concrétiser ses intentions et se mettre en accord avec ses choix... À quoi sert de défendre l´idée d´une exception culturelle en dehors de nos frontières si c´est pour la fouler aux pieds ici ? Cette décision enterre définitivement ce qu´il restait de la solidarité interprofessionnelle qui, depuis des décennies, a fait la spécificité et la force du cinéma français. "

C´est avec tristesse et beaucoup de regret que l´Agence considère cette décision de Lucas Belvaux qu´elle comprend par ailleurs, connaissant bien son engagement constant en tant que¬†cinéaste pour cette solidarité professionnelle du cinéma qui caractérise notamment la composition et le fonctionnement de l´ADRC.

Lucas Belvaux a été pendant plus de six ans un Président-militant de la diversité du cinéma, à l´implication constante et chaleureuse, dans ces périodes de mutations essentielles, complexes et délicates qu´a connues l´ADRC dernièrement avec la diffusion numérique.
Au nom de tous les adhérents de l´association ADRC, nous le remercions pour tout cela en lui laissant les mots de conclusion :
" Je souhaite bien sûr à l´Agence une très longue et très belle vie, ce qui serait la preuve que partout en France, des gens aiment encore toutes les formes de cinéma et se battent pour les montrer. Pour ma part, j´essaierai de faire des films avec le même enthousiasme, le même plaisir, le même engagement, la même foi dans le cinéma, dans ce qu´il a été et qu´il sera encore, j´espère."

Lire le texte intégral de la lettre de Lucas Belvaux
  À NOS ADHÉRENTS

Vous avez sans doute déjà eu accès, par divers réseaux, à cette information majeure que constitue la démission de Lucas BELVAUX de la Présidence de l´ADRC, en réaction à l´extension de la convention collective de la production cinématographique.

La diffusion immédiate sur Internet de sa lettre du 11 juillet, destinée aux administrateurs et à l´équipe de l´Agence, montre l´importance d´une décision dont il mesurait pleinement l´enjeu et est, à cet égard, particulièrement claire et forte.
J´ajoute à titre personnel que, dans le même temps, ne prenant pas cette décision de gaieté de cœur, il se préoccupait ainsi du fonctionnement de notre association :

"Voici le moment où il faut bien concrétiser ses intentions et se mettre en accord avec ses choix. Envoyer ce mail m´est difficile, ces sept années furent intenses et enrichissantes, irremplaçables. J´espère que je ne mets pas trop les administrateurs, ni toi, ni l´Agence, dans l´embarras... "

Oui bien sûr l´association continue à fonctionner pleinement, ses administrateurs et son équipe assumant l´ensemble de ses actions définies par ses missions.

Nous le remercions infiniment, ainsi que notre communiqué de presse le développe, pour son implication constante et chaleureuse à nos côtés. Et nous nous réjouissons de lire qu´il essaiera de faire des films avec le même enthousiasme, le même plaisir, le même engagement, malgré tout...

Jean-Michel Gévaudan
Délégué général
       
 convention collective de la production
L´arrêté d´extension conclu le 19 janvier 2012 a été signé le 1er juillet par le Ministère du Travail et entrera en vigueur au 1er octobre 2013 :
 Le communiqué inter-ministériel
 L´arrêté du 1er juillet 2013
 Le rapport d´étape de la mission de médiation sur la négociation
 Le communiqué de presse de l´AFPF, de l´APC, de l´APFP, du SPI et de l´UPF
  Lucas Belvaux  
         
 ADRC | 16 rue d'Ouessant - 75015 Paris - Tél.: 01 56 89 20 30  |  Fax : 01 56 89 20 40
adrc@adrc-asso.org - http://www.adrc-asso.org - s´incrire / se désinscrire à la liste de diffusion